Saisonnalité du cours de l’or

Comment acheter de l’or au bon moment ? Si l’on analyse le prix de l’or sur plusieurs années et que l’on réalise des moyennes, il est possible de faire ressortir des tendances saisonnières. La « saisonnalité » du cours est une notion à comprendre pour l’investisseur qui voudrait entrer ponctuellement sur le marché plutôt que d’acheter de l’or de manière régulière afin de lisser son prix d’entrée.

Quelle est la meilleure période pour acheter de l’or ?

Le cours de l’or a tendance à être vigoureux durant la seconde moitié de l’année. Sur les 50 dernières années, l’or augmente généralement du début juillet à la fin février. Presque tout le gain annuel moyen se produit au cours de cette période, tandis la performance de l’or à peine positive (0,30% seulement en moyenne) lors des 167 jours restants.

Les mois de mars et d’avril sont habituellement les pires de l’année pour le prix de l’or. Depuis 1975, le second trimestre (d’avril à juin) est clairement le plus mauvais pour le cours de l’or, alors que le troisième (d’août à septembre) est le plus vigoureux.

De nombreuses fêtes comme Noël, le Nouvel an chinois et la saison des mariages en Inde impactent également le prix de l’or et entraînent des hausses soudaines de la demande (et donc du prix).

A noter que d’autres évènements ponctuels sont susceptibles de venir s’ajouter à la saisonnalité et d’amplifier les achats d’or par une réaction de peur (guerre, crise financière, élections…)

Quel est le meilleur jour pour acheter de l’or ?

Sur la période 2000-2017, une tendance très forte se dégage sur le plan hebdomadaire : L’or a tendance à cumuler les gains le vendredi, alors que le mardi semble le pire jour pour le cours du métal jaune (donc le meilleur jour pour acheter à bas prix).

Saisonnalité du cours de l’argent ?

Même s’il y a généralement une corrélation entre le cours de l’or et de l’argent, les tendances saisonnières du métal gris sont différentes. Cela s’explique notamment par l’importance de la demande industrielle dans la détermination du cours de l’argent. La saisonnalité de l’argent se rapproche davantage de celle d’autres métaux industriels, comme le platine ou le palladium.