Cours de l’or en euros

En 2012, le cours de l’or a connu des phases de correction/stagnation importantes, mais il a tout de même fini en hausse de prés de 5,3% en euros. Le métal précieux a conservé son statut de valeur refuge dans une économie incertaine.
Au début de l’année, les spécialistes s’accordaient tous à dire que le prix de l’or casserait le seuil symbolique des 2.000 dollars l’once (31,10 grammes) en 2012. Mais avec un plus haut sous les 1.800 dollars, le cours de l’or est resté à distance respectable de son niveau historique du 5 septembre 2011, lorsque l’once s’échangeait à 1.901 dollars.
L’or vu son cours en dollars progresser de 7% sur l’ensemble de l’année, enregistrant ainsi une meilleure performance que la plupart des actifs financiers.
Après un bon début d’année, le cours de l’or en euros a chuté en mars jusqu’à atteindre son plus bas niveau de l’année à 1.219′ l’once le 14 mai. Le cours s’est ensuite repris grâce aux mauvais chiffres économique aux USA avant de se replier fin juin car les investisseurs attendaient le QE 3 qui n’est pas arrivé.
Les cours est repartit à la hausse, soutenu par plusieurs évènements comme l’aide européenne pour la croissance, le discours de Bernanke annonçant le QE 3, et enfin le QE 3 qui a poussé l’once d’or à 1.386′ le 28 septembre, le record en euros.
Au mois d’octobre, le cours de l’or en bourse a été touché par les bons chiffres de l’économie américaine mais a réussi à se reprendre en novembre grâce à l’élection de Barack Obama. En décembre, l’or a baissé, le recul du taux de chômage aux Etats-Unis ayant attenué les spéculations autour de l’adoption par la Fed de mesures d’assouplissement monétaires supplémentaires.
Le prix de l’once d’or a terminé 2012 sur un léger sursaut, reprenant son souffle après deux semaines de forte baisse, dans un marché tétanisé par le blocage des discussions budgétaires américaines.
Un élément important est à souligner. Tout au long de l’année 2012, le cours de l’or en euros a été soutenu par les banques centrales des pays émergents qui pour la troisième année consécutive, ont été acheteuses nettes d’or.
Cette année 2012 est positive pour l’or, avec une hausse de prés de 5,3% en euros. Mais l’année 2012 a été en dents de scie, plus volatile que 2011. Cette volatilité a peut-être déstabilisé les investisseurs. Cela dit,  le potentiel haussier du cours de l’or (en euros et dollars) n’est pas du tout à remettre en question. Nous n’avons pas encore réglé tous les maux de nos économies. A moyen et long terme, l’or restera une valeur refuge.