La Russie premier acheteur d’or au 1er trimestre 2019, la Chine deuxième

Les achats nets d’or de la Banque centrale russe ont été les plus élevés au premier trimestre 2019, atteignant 55,3 tonnes et portant les réserves d’or du pays à 2 168,3 tonnes, selon les nouvelles statistiques du Conseil mondial de l’or (WGC).

« La Russie a de nouveau été le plus gros acheteur, ajoutant 55,3 t au premier trimestre. Cela porte ses réserves d’or à 2 168,3 t (19 % des réserves totales). La Russie a acheté 274,3 t en 2018 – la quatrième année consécutive d’augmentation de +200 t – tout en réduisant drastiquement ses avoirs en titres du Trésor américain, dans le cadre de sa campagne de « dé-dollarisation », a déclaré le WGC dans un rapport publié jeudi.

La Chine figure également parmi les plus gros acheteurs, avec 33 tonnes d’or au premier trimestre, selon le rapport.

Dans l’ensemble, les achats nets des banques centrales à travers le monde ont atteint leur plus haut niveau pour un premier trimestre depuis 2013, avec une augmentation de 68% en glissement annuel à 145,5 tonnes, selon les statistiques.

En 2016, la Banque centrale de Russie est devenue le premier acheteur mondial d’or en achetant 356 000 onces de ce métal précieux en février, selon le Fonds monétaire international (FMI).

Le WGC estime que la demande mondiale restera solide à court terme, surtout du côté des banques centrales. 

Selon un sondage Reuters réalisé auprès d’un panel d’analystes et traders, le cours de l’or pourrait atteindre en moyenne 1322 $ l’once cette année.

Source : https://sputniknews.com/business/201905031074662828-russia-central-bank-gold/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *