L’or profite d’un nouvel accès de faiblesse du dollar

L’or a profité cette semaine d’un nouvel accès de faiblesse du billet vert, entraînant l’argent dans son sillage.

Le cours du métal jaune est monté jeudi à 1227,75 dollars l’once, son niveau le plus fort en trois mois, aidé par un accès de faiblesse du dollar, qui évoluait à des niveaux plus vus en trois mois face à l’euro et au yen et depuis fin novembre 2014 face à la livre britannique.

Le prix de l’or a fortement progressé du fait « d’un report des attentes d’une hausse des taux d’intérêt de la Fed (Réserve fédérale américaine) et alors que la faiblesse du billet vert a rendu l’or plus attractif (car moins onéreux, NDLR) pour les investisseurs munis d’autres devises », a expliqué David Papier, analyste chez ETX Capital.

Le dollar souffre en effet ces dernières semaines de l’enchaînement d’indicateurs décevants sur la vigueur de la reprise de la première économique mondiale qui laissent penser que la faiblesse observée au premier trimestre s’est prolongée en avril.

Ces nouvelles moroses sur l’économie font repousser aux observateurs leurs attentes d’une hausse des taux de la Fed, actuellement presque nuls.

Alors qu’ils pensaient encore il y a quelques mois une telle action possible dès le mois de juin, les analystes estiment dans l’ensemble désormais qu’un resserrement monétaire n’interviendra pas avant le second semestre 2015.

Ces inquiétudes et incertitudes sur les Etats-Unis poussent les investisseurs à trouver refuge auprès des actifs qu’ils jugent les plus sûrs, au premier rang desquels le métal jaune.

En outre, la possibilité d’un « Grexit » va continuer à soutenir la demande pour les valeurs refuge ».

L’argent, considéré comme une alternative bon marché au métal jaune, a progressé dans le sillage de l’or, grimpant jeudi à 17,58 dollars l’once, son niveau le plus fort en trois mois et demi.

Le métal gris profite également de bons fondamentaux alors que « la demande physique augmente et l’offre baisse », ont relevé les analystes de Commerzbank.

Sur le London Bullion Market, l’once d’or a terminé à 1220,50 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1186 dollars le vendredi précédent.

L’once d’argent a clôturé à 17,25 dollars, contre 16,31 dollars il y a sept jours.

This entry was posted in Analyse du cours de l'or et de l'argent. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *